Sélectionner une page
LA FÉDÉRATION FRANÇAISE D’ESCRIME EN VISITE AU CROS DE CORSE

LA FÉDÉRATION FRANÇAISE D’ESCRIME EN VISITE AU CROS DE CORSE

 

Aujourd’hui dans les bureaux du CROS Corse à Ajaccio, la visite du Président de la Fédération Française d’Escrime, Monsieur Bruno Gares, accompagné de Madame Le Maux Sylvie Directrice Générale de la FFE et de Monsieur Garnier Alain Président Comité Régional d’Escrime Provence-Alpes Côte d’Azure

Les sujets abordés avec le Président du CROS Corse, Monsieur Santoni Pierre ont porté sur :

– La problématique du sport dans les iles et des Jeux des iles

– La loi sur le sport : fonds ANS, avec le soutien de la fédération à la Corse.

– Le Haut Niveau en Corse.

– Besoins de CTR

Un rendez-vous décontracté où les échanges ont été francs et directs….Bruno Gares souhaite revenir pour prolonger les discussions.

Ouverture de la campagne FONDS TERRITORIAL DE SOLIDARITE de L’Agence Nationale du Sport 2021

Ouverture de la campagne FONDS TERRITORIAL DE SOLIDARITE de L’Agence Nationale du Sport 2021

 

 

 

 

Dossier Fonds Territorial de Solidarité

 

L’Agence Nationale du Sport a reconduit pour 2021, un Fonds Territorial de Solidarité suite à la crise sanitaire du COVID-19. Des crédits spécifiques ont été attribués à la Corse. Pour y prétendre, vous pourrez déposer un dossier avant le :

 

1er Septembre 2021

 

Les dossiers sont téléchargeables sur les sites www.isula.corsica et www.croscorse.com et sont à retourner d’une part à la Collectivité de Corse, d’autre part au Comité Régional Olympique et Sportif de Corse.

 

Votre demande devra s’inscrire obligatoirement parmi les thèmes suivants :

 

– aides au fonctionnement des associations locales en difficulté

– aides à la relance de la pratique sportive et/ou incitation à la prise de licences

 

Le Comité Régional Olympique et Sportif (04 95 21 45 65) et la Direction adjointe en charge des sports et des politiques sportives (04 95 51 63 71)  se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information.

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  : Le Pass’Sport est né

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Le Pass’Sport est né

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Pass’Sport est né, vive le Pass’Sport !

 Le mouvement sportif l’attendait avec impatience. Le Président de la République l’avait promis et acté le 17 novembre dernier. Il a aujourd’hui rendu un arbitrage qui satisfait pleinement les acteurs du sport et laisse entrevoir qu’il puisse y avoir demain dans notre pays une véritable incitation des Jeunes à la pratique sportive. 

En rendant éligibles au Pass’Sport les familles bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire, l’Etat cible une base suffisamment large – 5,5 millions de jeunes entre 6 et 18 ans – pour donner au Pass’Sport toutes les chances de succès. Pour ces familles, le coup de pouce de 50 euros sera un réel élément d’incitation et de choix final pour adhérer à l’un des 160 000 clubs sportifs affiliés à l’une des fédérations membres du CNOSF.

Parce que la pratique sportive en club permet à un Jeune d’acquérir des repères, de se construire à travers le respect de soi, des autres et de la règle, parce qu’elle est devenue une nécessité absolue au vu de la diminution des capacités physiques du plus grand nombre, véritable bombe sanitaire à retardement, il fallait un message fort pour la valoriser et la remettre au cœur de l’épanouissement de chacun. Le Pass’Sport ne résoudra pas tous les problèmes pas plus qu’il ne lèvera tous les freins. Pour autant, en devenant réalité et en s’adressant aux familles sur lesquelles il aura le plus d’effets positifs, le Pass’Sport va au-delà de la simple aide financière. Il porte le message de l’importance de la pratique sportive pour la construction d’un Jeune vers le chemin de la citoyenneté et du vivre ensemble.

Alors un grand Merci, Monsieur le Président, pour cet acte fort qui renforce l’ambition de faire de la France une Nation sportive, et longue vie au Pass’Sport, en espérant que d’autre acteurs souhaiteront aussi y participer pour contribuer à son succès.

Auteur : CNOSF

COVID 19 : INFO REPRISE SPORTIVE

COVID 19 : INFO REPRISE SPORTIVE

Le Premier Ministre a dévoilé lundi soir les étapes du plan de reprise par secteur et en trois phases (19 mai ; 9 juin ; 30 juin). Un décret doit être pris dans les prochains jours pour acter et préciser ces annonces mais nous souhaitions déjà vous partager les informations que nous avons concernant la reprise des activités physiques et sportives.

  • A partir du 19 mai
    • ERP PA : Sports sans contact pour tous les publics, Sports avec contact pour les publics prioritaires. Pour les spectateurs une jauge de 35 % de l’effectif autorisé avec un plafond de 1 000 personnes.
    • ERP X : sans restriction pour les publics prioritaires. Pour les spectateurs, jauge de 35 % avec un plafond à 800 personnes.
    • Sport en extérieur : 10 personnes maximum, uniquement sans contact.
  • A partir du 9 juin :
    • ERP PA : Sports avec contact pour tous les publics. Spectateurs : jauge de 65 % avec un plafond à 5 000 et recours au passe Sanitaire au-delà de 1 000 personnes.
    • ERP X : Sports sans contact pour tous les publics avec une jauge de 50 %. Spectateurs : jauge de 65 % avec un plafond à 5 000 et recours au Passe Sanitaire au-delà de 1 000 personnes.
    • Sport en extérieur : 25 personnes maximum, sports avec contacts autorisés.
  • A partir du 30 juin
    • ERP PA : Sports avec contact : tous publics. Jauge de 100 % avec un plafond maximal fixé par le préfet et recours au passe sanitaire au-delà de 1 000 personnes.
    • ERP X : Sports avec contact : tous publics. Jauge de 100 % avec un plafond maximal fixé par le préfet et recours passe Sanitaire au-delà de 1 000 personnes.
    • Sport en extérieur : fin des limitations.

 

Concernant les compétitions dans l’espace public, ce qui est à retenu pour l’instant est une limitation à 50 participants en phase 1, 500 en phase 2 et 2 500 en phase 3. Le Ministère des Sports essaie d’obtenir une dérogation pour les grandes manifestations avec recours au passe sanitaire. L’approche retenue est par ailleurs assez stricte, il n’y aura pas de dérogation au couvre-feu pour pouvoir se rendre dans des enceintes sportives ni à l’avancement de phase. Ainsi, Roland Garros ne pourra recevoir de public le soir et la finale de coupe de France de football se jouera sans spectateur.

 

Protocole sanitaire de reprise sportive

 

Plateforme Sport Santé du CROS Corse

Plateforme Sport Santé du CROS Corse

 

 

 

 

Le CROS Corse a lancé depuis le début du mois d’avril sa plateforme sport santé. Son objectif premier est d’offrir l’opportunité à tout public de pratiquer une activité physique et sportive afin de réduire les comportements sédentaires et en permettant un déploiement sur l’ensemble du territoire en considérant de façon très forte les zones rurales comme cibles de réussites.

 

En effet, notre société est marquée par une forte augmentation de la sédentarité, liée notamment à la tertiarisation des emplois, à l’augmentation des déplacements inactifs et à l’essor du numérique. Le temps passé assis ou allongé, notamment devant les écrans, se prolonge, tandis que le temps consacré aux activités physiques dans la plupart de nos actes quotidiens (travail, déplacements, loisirs) est en forte diminution, particulièrement chez les femmes.

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la sédentarité est à l’origine chaque année de deux millions de décès dans le monde et de nombreuses ALD (Affections de Longue Durée). La Corse est justement une des régions les plus touchées par les ALD (avec les départements d’outre-mer et le pourtour méditerranéen).
Face à l’accroissement continu de la sédentarité, de l’inactivité physique et de l’ensemble des pathologies chroniques qui y sont associées, nombre de chercheurs ont prouvé l’efficacité d’une activité physique régulière, modérée et adaptée pour prévenir ces pathologies. L’activité physique est donc un élément déterminant en matière de santé et de qualité de vie. Elle fait désormais partie intégrante du traitement de nombreuses maladies.

 

L’article 144 de la loi de modernisation de notre système de santé prévoit la prescription, par le médecin traitant, de l’activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient, dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée et le décret 2016-1990 du 30 décembre 2016 en précise les conditions d’encadrement.

 

Il convient désormais de définir le modèle économique du sport santé et d’adapter les équipements et les politiques sportives pour en faire un véritable outil d’intégration sociale.
L’intérêt de notre démarche est multiple :

 

  • Accompagner les ligues et comités dans les dispositifs nationaux sport-santé,
  • Valoriser les dispositifs nationaux auprès des médecins prescripteurs et du grand public,
  • Prévenir et mettre en relation les acteurs concernés par la prescription d’activités physiques et sportives en facilitant le recensement des clubs,
  • Porter des projets Sport santé
  • Placer le Mouvement Olympique et Sportif au cœur des enjeux de sport-santé et de bien-être. 

 

 

Cette plateforme Sport Santé est conventionnée avec le Centre de rééducation et de réadaptation des Molini.

 

Contact plateforme Sport Santé CROS CORSE : 0495214484

Accueil téléphonique les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 17h.

Permanence dans le respect du protocole sanitaire les lundis et jeudis de 9h à 17h au CROS CORSE, résidence Highland – Avenue de Verdun – 20000 AJACCIO